Expatriation, PVT et rebondissements !

Montreal

Voilà déjà 3 mois que je n’ai pas publié d’articles sur notre projet de partir au Canada. C’est pas faute de vouloir en parler… cet article est d’ailleurs prêt depuis plusieurs semaines mais on attendait des réponses avant de le publier… sauf qu’elles n’arrivent pas alors j’ai quand même envie de vous tenir au courant !

Je pense que si vous êtes déjà passés par l’expatriation, vous ne serez pas surpris, si je vous dis que nos plans changent sans cesse…

Dans mon premier article, ici, je vous parlais de notre souhait de partir en PVT mais que c’était presque mission impossible, car les places étaient très limitées (6400 pour env. 15000 demandeurs) ; puis dans mon deuxième article ici, je vous expliquais alors que l’on avait trouvé une solution alternative : reprendre des études et partir en tant qu’étudiants. J’avais d’ailleurs trouvé une formation qui me plaisait beaucoup.

Mais finalement…

Je ne sais pas par quel miracle, j’ai reçu une invitation à présenter une demande pour le PVT lorsqu’on était en WE à Prague début juin ! Le truc improbable ! On n’y croyait plus ! Je pensais qu’il n’ y avait plus de places et que les rondes étaient terminées. D’ailleurs, je m’étais fait une raison et j’en voulais plus de ce PVT depuis que j’avais décidé de reprendre mes études ! Mais bon, c’est le PVT, un permis difficile à obtenir et qui offre tout de même de chouettes avantages. (Si vous ne savez pas ce qu’est le PVT, je vous en parle un peu plus ici !) Le pire, c’est que j’en avais fait un cauchemar il y a quelques mois ! J’avais rêvé que j’avais eu le PVT et que du coup, je ne savais pas si je devais l’accepter ou reprendre mes études…

J’ai réfléchis, encore et encore, pris une décision, puis changé d’avis, plusieurs fois même jusqu’à enfin me décider : je pars en PVT ! Ce permis de travail est tellement difficile à obtenir que non je ne peux pas le refuser. Si je l’ai eu, c’est le destin, et je dois l’accepter ! Je suis consciente que partir en PVT, dans mon cas, où je projette de partir pour m’installer plusieurs années, enfin si cela me plaît, n’est pas forcément la meilleure solution car le PVT ne dure que 2 ans; et les entreprises préfèrent en général les candidats ayant la résidence permanente, mais je vais quand même essayer. Puis si vraiment je n’arrive pas à trouver un emploi qui me plaît, je pourrai toujours faire cette formation en Infographie.

Mais tout n’est pas rose non plus…

L’expatriation, c’est beaucoup d’attente pour l’obtention des permis et beaucoup de stress. Quand j’ai accepté l’invitation pour le PVT et que j’ai payé et soumis mes documents, j’ai du attendre 3 semaines avant de recevoir ma lettre d’introduction qui m’autorisait à partir ! 3 semaines interminables mais ce n’était pas le plus compliqué au vu de ce qui nous attendait…

A la date où j’avais rédigé cette article, en fait quand j’ai obtenu mon PVT, je vous écrivais que j’allais partir en décembre et que mon copain, lui qui n’avait pas eu le PVT allait partir en permis d’études sûrement en septembre. Il avait eu son CAQ (Certificat d’acceptation du Québec) et avait déposé sa demande de permis d’études au bureau des visas à Paris début juin. Deux semaines d’attente sont nécessaires pour l’obtention de sa lettre d’introduction donc on a patienté… sauf que le problème c’est que l’on patiente toujours ! Après 8 semaines interminables d’attente, il attend encore son permis d’études, sa demande est bloqué et on ne sait pas pourquoi ! Alors que normalement quand on a obtenu le CAQ, le permis d’études est très simple à obtenir, c’est limite une formalité ! Et sa rentrée est le 5 septembre…

Donc bon, on se donne jusqu’au 15 août pour attendre la réponse et s’il ne l’a pas, on prendra une décision. On a trouvé l’alternative du Permis JP (Jeune-professionel) ou de le rattacher à mon PVT en tant que « conjoint de fait », à condition que je trouve un emploi qui répond aux critères… On partirait donc en même temps !

A ce jour, on ne sait donc pas quand on va partir… en septembre, en décembre ou encore fin janvier… pour moi qui est une adepte du « tout organisé, tout planifié», ce n’est pas facile de vivre dans le flou  😦

Pour lire la suite de nos aventures, c’est ici !


ON SE RETROUVE AUSSI ICI
fb
ythc

4 réflexions sur “Expatriation, PVT et rebondissements !

  1. Marine dit :

    Ouhla d’accord je retire mon commentaire précédent.

    La galère dis donc pour vous. Je vais continuer a lire et voir la finalité de tout ça.

    J'aime

  2. Super Bea dit :

    Ma miauouwww de moi, il faut ABSOLUMENT qu’on se voit et que tu me parles de tout ça… Nan mais allo quoi… Moi qui te voyais seule dans ton studio d’A*, à faire des ronrons avec tes 2minous en te bâfrant de cookies…., te voilà sur le départ pour le pôle nord???
    De surcroît y a un amoureux qui rode là dessous …
    J’ai de la dispo semaine prochaine, call me baby!!! 😜😘

    J'aime

Laissez-moi un petit mot ♡

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s